WORK IN PROGRESS: WHY DO WE EVEN WORK?

Disponible en ligne sur :

unnamed.png
logo curiosity.png
Vimeo-Logo-2006-present.png

Après avoir exploré l'avenir du travail dans son ensemble dans le premier volume, nous nous concentrons maintenant sur les entreprises.

Work in Progress #2 explore les différentes manières dont les entreprises peuvent donner du sens au travail. En bref, pourquoi certains d'entre nous aiment aller travailler ? Pourquoi rejoignons-nous une entreprise plutôt qu'une autre ? En échange de quoi sommes-nous prêts à échanger notre ressource la plus précieuse, notre temps ?

 

Au programme, une réflexion en trois temps sur notre rapport au travail en entreprise :

  • Le Comment : L'environnement de travail, les collègues qui deviennent des amis, les apprentissages, les avantages accordés par l'entreprise, l'organisation. 

  • Le Quoi : Les tâches réalisées au sein de l'entreprise et comment elles peuvent être plus ou moins épanouissantes selon leurs modalités d'exécution.

  • Le Pourquoi : La mission de l'entreprise que nous rejoignons et à laquelle nous contribuons, notre raison d'être, le sens de nos efforts, l'alignement entre nos valeurs personnelles et les objectifs poursuivis par l'entreprise.

WORK IN PROGRESS, why do we even work, samuel durand

Découvrez les coulisses 

work in progress documentary, 2, partners, future of work

Nous sommes heureux d'être soutenus par 5  entreprises engagées sur l'avenir du travail.

Vous les découvrirez dans une série de courts documentaires dans les prochains mois.

Ensemble, nous avons organisé un séminaire sur l'avenir du travail pour définir notre vision commune de ce que devrait être le travail .

Laetitia vitaud, work in progress
chris miller, future of work
Emmanuelle Duez, future of work
Pierre Dubuc, future of work
Louise Maloigne, future of work
Sean Greenwood, future of work
Roxana Popa, future of work
Peter rabbit on the roof, future of work
Irina Priotesa, future of work
Pedro Vicente, future of work
Natalia Butler, future of work
Daniel Andrade, future of work
Justine Mesnard, future of work
Nolan Titcomb